Le Super Bowl et les médias sociaux

Par , le 2 février 2012

Avec le Super Bowl qui génère autant d’attention, il peut être tentant pour les entreprises de s’y associer via les médias sociaux. Mais doit-on le faire? Si oui, comment? Intégration des efforts, pertinence et pérennité sont selon moi deux éléments centraux pour participer à la conversation d’un tel événement. Sans quoi, votre crédibilité sera remise en question par vos fans et dans les communautés.

Le sujet a été débroussaillé par plusieurs spécialistes web (dont moi!) dans Inscrire un touché grâce aux médias sociaux paru dans le Journal Les Affaires le 26 janvier 2012. Dans cet article, je mentionne que « Ce n’est pas tout de se joindre à la conversation ; l’entreprise doit apporter quelque chose de pertinent » et que « C’est essentiel d’avoir une stratégie de contenu. Par exemple, lors des dernières séries éliminatoires des Canadiens, Boston Pizza a annoncé son changement de nom pour la durée des séries en devenant Montréal Pizza. Un geste qui a suscité la conversation en ligne .»

En effet, je crois que les conversations dans les médias sociaux liés à un tel évènement comporte quelques caractéristiques clés. J’explique ci-dessous l’exemple des publicités virales de Volkswagen et de Pepsico qui a su s’approprier l’espace sociale de façon innovante il y a déjà 2 ans.

Volkswagen et le Super Bowl : une pub très attendue

Les médias sociaux permettent de prolonger la durée de vie de l’événement et même de la publicité. Si une entreprises participe efficacement à la conversation, elle pourra y participer plusieurs jours avant, durant et même après l’événement.

Il faut donc penser au-delà du traditionnel spot publicitaire de 3,5 millions de dollars pour un 30 secondes et penser intégré. Par exemple, The force de Volkswagen diffusé en février 2011 approche les 50M de visionnements sur Youtube et la conversation juste sur cette plateforme s’élève à plus de 32 000 commentaires. C’est énorme! On parle de millions de personnes qui au lieu de se faire pousser une publicité ont décidé d’aller la chercher et la visionner par eux-mêmes, pour ensuite la partager.

http://www.youtube.com/watch?v=R55e-uHQna0

Bâtissant sur ce succès, Volkswagen a lancé il y a deux semaines une vidéo qui a suscité beaucoup d’émoi. Les gens l’ont attendue comme ils le font pour les saisons ultérieures de Dexter, Entourage ou autres séries télé. Résultat? La conversation autour de la pub de Volkswagen du Super Bowl 2012 a pris son envol bien avant la grande messe dominicale! Plusieus autres ont aussi profité de la conversation en amont de l’évènement pour diffuser un « teaser » efficace.

http://youtu.be/6ntDYjS0Y3w

http://youtu.be/Ae52ourE3Pw

Pepsico, un early adopter des médias sociaux

La télévision n’est plus centrale lors d’un évènement d’aussi grande envergure, on n’en dépend plus pour participer à l’événement. À ma connaissance, Pepsico a été la première grande entreprise à faire le virage en 2010 (Pepsi Drops Super Bowl To Focus On Facebook) en délaissant une stratégie publicitaire de plus de 23 ans pour plutôt créer une communauté en ligne et en faire un brillant usage de Facebook.

http://youtu.be/srY7Wkl2IbI

Agir ainsi démontre que la compagnie a bien cerné le consommateur et ses besoins et ses comportements. L’évènement continue à être visualisé à la télévision mais il est aussi « vécu », commenté et partagé sur les médias sociaux et les téléphones intelligents.

Voici aussi des statistiques fascinantes sur l’importance des publicités liées au Super Bowl et de l’engagement dans les médias sociaux :

En conclusion : quelques conseils

Vous n’avez pas les moyens de vous payer le 30 secondes et tous les coûts liés à la création d’une publicité à la hauteur des attentes, mais vous voulez tenter de profiter de l’évènement sur les réseaux ?

Une bonne façon comme le suggère Kim Auclair, présidente de Niviti, dans le même article pourrait être de faire un suivi post-événement. «Ça pourrait prendre la forme d’un résumé des meilleurs tweets de la soirée sur la page de l’entreprise.» Ou encore d’inviter des experts en football à se prononcer sur leurs prédictions et se faire défier par la communauté. Pourquoi ne pas organiser LA soirée que les blogueurs et « influenceurs » en ligne ne pourront pas se permettre de manquer.

Bref, soyez imaginatifs et surtout, bon match!

Rating 4.00 out of 5

Sujet : Contenu, Marketing Internet, Stratégie, Tendances, Web 2.0 | No Comments »

Commentaire

  • RSS

  • Archives