Apple : iPhone ou la puissance d’une marque

Par , le 14 juillet 2008

Apple ou la marque utlime qui fait saliver tous les marketeurs.  Apple n’a pas nécessairement les meilleurs produits, ses pratiques sont parfois décriées, mais toujours elle parvient à séduire.  En effet, que peut-on ajouter lorsque 1 million de personnes sont prêtes à faire la file pour se procurer son dernier gadget (iPhone) et faire en sorte que l’entreprise amasse près d’un demi-milliard en trois jours.  Je l’avoue je rêve d’avoir une marque comme Apple entre les mains, même si j’ai fait une overdose d’Apple depuis quelques jours.  En rêvez-vous? J’en bave!

Rating 3.00 out of 5

Sujet : Branding, Lancement, Marketing Internet, Relations publiques, Stratégie | 5 Comments »

5 réponses à “Apple : iPhone ou la puissance d’une marque”

  1. Etienne Denis - 90 degrés
    Le 15 juillet 2008 à 17 h 45 min

    Non seulement on parle de ce produit (un exemple: parmi ses demandes pour sa future job, une candidate a aujourd’hui mentionné « un iPhone » entre « un horaire de travail humain » et « trois semaines de vacances » ), mais on parle aussi du buzz que ça crée. J’appelle ça un meta-buzz: un buzz sur le buzz.

  2. Louis Delage
    Le 15 juillet 2008 à 22 h 41 min

    Donc, bientôt le iPhone sera de rigueur pour l’employeur qui veut attirer (ou fidéliser) des employés potentiels. Intéressant. Si je vais travailler pour toi est-ce que je peux avoir le iPhone, trois semaines de congé ainsi qu’un horaire respectueux de mon statut familial…

  3. Etienne Denis - 90 degrés
    Le 17 juillet 2008 à 7 h 35 min

    Louis: oui! (Le pire c’est que je suis sérieux, mais je crois que tu aimes bien ta job actuelle.)

    L’anecdote du iPhone est mi-sérieux, je ne l’avait pas interprété comme une demande formelle… même si c’est vrai qu’offrir qu’ajouter un iPhone au package peut créer un plus grand désir que, disons, le même montant en argent. Aussi, ça illustre bien un phénomène que j’ai observé depuis un certains temps : les candidats sont de plus en plus exigeants dans leurs demandes.

  4. AR
    Le 17 juillet 2008 à 16 h 59 min

    « Modern industrial civilization has developed within a certain system of convenient myths. » Chomsky

    « Myhts are often bullshit » Anonymous

    La technocratie à trouvé un nouvel fétiche où contempler l’image de son pouvoir grandissant. Espérons que ce bonheur sera substantiel et qu’une fois que vous aller enfin vous le procurer votre foutu iPhone vous aller nous foutre la paix avec ça !!!

    P.S: Get a Life Geeks !

  5. Kada Mesli - RM2
    Le 18 juillet 2008 à 21 h 26 min

    Ce n’est pas si anecdotale, c’est en fait un outil qui permet une certaine liberté selon moi. Le « virtual office » devient plus crédible quand c’est offert par l’intermédiaire d’un objet qu’on associe encore au « fun » come le iPod et au lifestyle. Offrir un Blackberry à un employé c’est lui signifier qu’il sera drôlement suscité. Personnellement, les employés à qui je l’ai offert ne l’ont pas du tout perçu comme ça et y voient une valeur ajoutée autre que pour le travail.

Commentaire

  • RSS

  • Archives